« Convertissez-vous et croyez à l’Evangile » (Mc 1, 15).

Le temps du Carême est par excellence le temps de la conversion à la foi. Comme Jésus le dit à ce père qui le suppliait de guérir son enfant possédé par un démon muet : « Tout est possible pour celui qui croit ». D’où la prière que nous voulons faire nôtre, tout au long du Carême : « Viens au secours de mon manque de foi ! » (Mc 9, 23-24). La prière, le jeûne et l’aumône seront vécus dans cette perspective et nous aideront à « passer toujours plus à la foi », là où nous pourrions avoir tendance à vivre comme si Dieu n’existait pas et à nous laisser entraîner à cette « apostasie silencieuse » (Jean Paul II) qui caractérise nos pays de vieille chrétienté.

Extrait de l’éditorial de Mgr Marc Aillet publié dans la revue diocésaine « Notre Eglise » n° 145 de mars 2023